un atelier sur la sécurité en ligne pour les femmes leaders en Afrique

 

 

A travers la Vice-présidente du CDA Mme Balkissa IDO SIDDO Head of public policy de Facebook pour l’Afrique francophone, nous Cluster Digital Africa invite toutes les femmes du CDA à prendre part à cet atelier pour la sécurité en ligne dont vous retrouverez toutes les informations ci-dessous:

Tenir compte du décalage horaire

L’équipe des Politiques Publiques de Meta (précédemment appelé Facebook) a l’honneur de vous inviter à un atelier sur la sécurité en ligne pour les femmes leaders en Afrique. L’atelier, qui comprendra une séance de formation sur les outils et ressources disponibles sur nos plateformes pour assurer votre sécurité en ligne, aura lieu virtuellement le 6 décembre 2021, à 10h30 GMT. L’atelier sera aussi pour nous l’opportunité de répondre à vos préoccupations et recevoir vos recommandations sur la façon dont nous pourrions améliorer nos outils et soutenir au mieux votre travail par le biais de nos plateformes.

Pour y participer, veuillez vous inscrire, s’il vous plait, en suivant ce lien :
https://fb.zoom.us/webinar/register/WN_ZgOcfUx3QGmUOANEz9VvNg.
Apres inscription, Vous recevrez une confirmation et un lien pour vous joindre à l’atelier a la date prévue.

La mission de Meta (précédemment appelé Facebook) est de donner à chacun la possibilité de construire une communauté et de connecter le monde. La sécurité de nos utilisateurs est au cœur de notre travail car nous nous efforçons de réaliser cette mission quotidiennement. Nous pensons que chacun doit pouvoir bénéficier des opportunités offertes par nos plateformes de manière sûre et responsable. Plus particulièrement, nous adoptons une approche globale pour rendre nos plateformes plus sûres pour les femmes, notamment en rédigeant des politiques claires, en collaborant avec des experts et en développant une technologie de pointe pour aider à prévenir les abus.

Nous reconnaissons également que certains utilisateurs peuvent enfreindre nos standards de la communauté et ainsi exposer d’autres personnes à des risques. Les femmes leaders, en raison de leur position en tant que personnalités publiques, sont particulièrement exposées à des risques plus élevés et peuvent être la cible de harcèlement, des attaques de réputation, de l’intimidation et d’autres formes d’attaques en ligne. Si nous prenons continuellement des mesures contre ces comportements négatifs sur nos plateformes, nous pensons également qu’il est important d’équiper les femmes avec tous les outils et ressources nécessaires pour les aider à renforcer leur sécurité en ligne et à soutenir leur travail, notamment par le biais de formations et d’ateliers tels que celui-ci.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 5 décembre.

Nous nous réjouissons de pouvoir discuter avec vous lors de l’atelier.

L’article un atelier sur la sécurité en ligne pour les femmes leaders en Afrique est apparu en premier sur Kingui Actu.